mercredi, janvier 18, 2017

Le Voisin - Tatiana de Rosnay


Quatrième de couverture:
Un mari souvent absent. Un métier qui ne l'épanouit guère. Un quotidien banal. Colombe Barou est une femme sans histoires. Une de ces femmes auxquelles il n'arrive jamais rien. Comment imaginer ce qui l'attend dans le charmant appartement où elle vient d'emménager ? A l'étage supérieur, un inconnu lui a déclaré la guerre. Seule l'épaisseur d'un plancher la sépare désormais de son pire ennemi... Quel prix est-elle prête â payer pour retrouver sommeil et sérénité ?

Lorsque Colombe visite l'appartement, elle tombe directement sous le charme de celui-ci. En deux temps trois mouvements, elle emménage avec mari et enfants et tout est parfait jusqu'à ce qu'elle commence à se réveiller toutes les nuits à la même heure. Elle ne comprend pas tout de suite ce qui perturbe son sommeil, mais petit à petit elle se rend compte que son voisin du dessus prend un malin plaisir à gâcher ses nuits lorsque son mari est absent. Epuisée, déprimée, soupçonnée de tromperie par son mari, la femme douce et gentille finira par se révolter.
Tatiana de Rosnay fait monter le suspens psychologique petit à petit. Elle nous relate des événements anodins mais qui, à travers leur répétition et leur fréquence, vont pousser Colombe à bout... une lecture agréable!

Ce livre participe au Challenge Thrillers et Polars.

lundi, janvier 16, 2017

Purgatoire des innocents - Karine Giebel


Quatrième de couverture:
Je m'appelle Raphaël, je viens de passer 14 ans de ma vie derrière les barreaux. Avec mon frère, William, et deux autres complices, nous avons dérobé 30 millions d'euros de bijoux. Ç'aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang. Deux morts et un blessé grave. Le blessé, c'est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où Will pourra reprendre des forces.
"Je m'appelle Sandra. Je suis morte il y a longtemps dans une chambre sordide. Ou plutôt, quelque chose est né ce jour là..."
Je croyais avoir trouvé le refuge idéal. Je viens de mettre les pieds en enfer.
"Quelque chose qui parle et qui marche à ma place. Et son sourire est le plus abominable qui soit..."

J'ai découvert Karine Giebel avec son roman noir Meurtres pour rédemption qui avait été un vrai coup de coeur, surtout pour l'écriture, car ce dernier avait malgré tout présenté de trop nombreuses longueurs à mon goût. J'ai décidé de vérifier si cet auteur allait rentrer définitivement dans ma liste des auteurs à suivre en m'attaquant à Purgatoire des innocents.
Voilà, c'est confirmé, Karine Giebel à accédé au podium de mes auteurs favoris! Une fois entamé, ce livre est juste impossible à lâcher. Ici aucune longueur, on tourne frénétiquement les pages et on fait face à l'horreur grandissante des événements...
Pourtant, c'était sensé être une histoire banale: un vol de bijoux qui tourne mal, Will est blessé et son frère Raphael doit impérativement trouver un endroit pour le soigner. Sandra est vétérinaire, elle pourra soigner Will et les héberger le temps qu'ils reprennent des forces. Et après, ils continueront leur cavale et iront se planquer avec une petite fortune chacun. Seulement, quand on se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment, les choses ne peuvent pas bien se passer... le retour à la maison du mari de Sandra, va encore davantage les plonger en enfer.
Karine Giebel nous confronte au pire de l'âme humaine, elle nous entraîne jusqu'à la limite du supportable, mais malgré tout, on arrive à ressentir de la compassion, voire de la peine par moments, face aux événements tragiques qui frappent certains personnages de plein fouet. C'est malgré tout un livre qui déclenche un grand nombre d'émotions très diverses...
Âmes sensibles s'abstenir...

Ce livre participe au Challenge Thrillers et Polars.
 
La version poche compte 635 pages et ce livre participe donc également au Challenge 1 Pavé par mois.

mardi, janvier 10, 2017

Challenge Voisins Voisines 2017



 
Je participe à ce challenge depuis 1 an: j'ai lu 11 livres et j'ai voyagé en Italie, en Allemagne, en Norvège, au Danemark, en Angleterre, en Suède et en Irlande (le détail ici).

Le but : Lire des romans européens (hors France) et ainsi découvrir la littérature contemporaine de nos "voisins et voisines". 
 
Liste des pays européens (France exclue):
Albanie, Allemagne, Andorre, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Géorgie,Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Kazakhstan, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Malte, Moldavie, Monaco, Monténégro, Norvège, Pays-Bas,Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie, Ukraine et Vatican.
 
Rappel des règles:
- Lire des romans, jeunesse ou adultes ou polars… et rien que des romans.
- La littérature contemporaine implique des livres publiés à partir de 1960. L’auteur peut être décédé ou non.
- Seules les traductions participent au challenge, le but étant de mettre ces romans européens à la portée de tous.
 
 Pour s'inscrire c'est par ici.
 

Voici d'ores et déjà la liste des ouvrages lus dans le cadre de ce challenge et qui sera mise à jour au fur et à mesure de la progression:
1. Le Hibou - Samuel Bjork



 

Le hibou - Samuel Bjork



Quatrième de couverture:
Étrange mise en scène autour du cadavre d’une adolescente portée disparue et retrouvée morte dans la forêt, entourée de plumes, une fleur dans la bouche. Une vidéo bientôt fournie à la police dévoile les tortures qu’elle a subies et la silhouette de son meurtrier… recouvert de plumes. Le hibou rôde et sa menace plane…

En pleine lecture du 1ier opus de Samuel Bjork, Je voyage seule, le Hibou prenait déjà la première place tout en haut de ma pile à lire. C'est donc avec impatience que j'ai retrouvé Holger Munch et Mia Krüger pour une nouvelle enquête.
L'enquête démarre par une scène de crime théâtrale et remplie de symboles, ce qui ne va pas faciliter les choses. La mise en scène macabre est découverte par un botaniste qui était parti faire des photos dans la forêt. Très vite le lien vers l'établissement qui l'hébergeait se met en place et les enquêteurs vont interroger toutes les pensionnaires. Une âme mal intentionnée cherche à séquestrer des jeunes femmes...
Encore une fois, impossible de lâcher ce polar. Un page turner super efficace! Vivement la suite...


Ce livre participe au Challenge Thrillers et Polars.
 
Samuel Bjork est norvégien et ce livre participe au challenge Voisins, Voisines 2017 organisé par A propos de livres.

lundi, janvier 02, 2017

Chanson douce - Leïla Slimani


Quatrième de couverture:
Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame.

J'ai abordé cette lecture avec beaucoup d'hésitation parce que j'avais lu beaucoup de critiques allant de l'ensencement au dénigrement. Additionnellement, je savais que la fin de l'histoire était introduite d'emblée et je me demandais donc si Leïla Slimani arriverait à me tenir en haleine tout au long de la lecture...
Le défi est réussi! Même si je connaissais la teneur du drame dès le début, Leïla Slimani nous retrace petit à petit les événements qui ont mené à ce drame... par intermittence, elle lève un voile sur le passé de Louise, cette nounou parfaite qui s'est si vite rendue indispensable... et puis elle raconte si bien la difficulté d'être parents dans un monde qui nous incite à être des pros dans tous les domaines.
Son écriture m'a embarquée, son style est franc et direct... un prix Goncourt mérité pour cette jeune auteur qui surprend, mais qui a su convaincre.

Ce livre participe au Challenge Thrillers et Polars.

Bilan de mes lectures de décembre

Et voici les livres lus en ce mois de décembre...
  • On rira tous au paradis - Pierre Kroll

lundi, décembre 12, 2016

Je voyage seule - Samuel Bjork


Quatrième de couverture:
Elles n'avaient que 6 ans ...
En pleine forêt norvégienne, une enfant est retrouvée pendue à un arbre. Sur son dos, un cartable d'écolière; autour de son cou, une pochette d'une compagnie aérienne avec ces mots : "Je voyage seule".
L'inspecteur Holger Munch, chargé de l'enquête, fait appel à son ancienne coéquipière Mia Kruger, jeune policière de génie. Quand Mia découvre le chiffre 1 inscrit sur un doigt de la victime, la tension monte d'un cran : il y aura d'autres meurtres identiques, assure-t-elle. La suite lui donne raison... Jusqu'où ira le tueur ? Comment arrêter le massacre ? Une enquête terrifiante, qui frappera les deux policiers plus intimement qu'ils ne le croient...


Lorsqu'on retrouve des petites filles pendues à un arbre et arborant une inscription autour du cou sur laquelle on peut lire "Je voyage seule", Holger Munch est prêt à reprendre du service. Et il veut reconstituer son équipe pour résoudre ces meurtres qui laissent entendre que d'autres petites filles sont en danger.
Mia Krüger, ancienne coéquipière de Munch, avait bien d'autres projets, seule sur son île, mais l'enquête la pousse à tout décaler...
Quel thriller! Dès les premières pages, j'ai été totalement embarquée et je n'arrivais pas à lire assez vite... en plus Samuel Bjork nous présente une équipe d'enquêteurs attachante que je suis très impatiente de retrouver. D'ailleurs "Le Hibou", son polar suivant attend déjà dans ma PAL.
Une lecture que je conseille vivement aux amateurs de page-turners...

Ce livre participe au Challenge Thrillers et Polars.
 
La version broché compte 601 pages et ce livre participe donc également au Challenge 1 Pavé par mois.
 
Samuel Bjork est norvégien et ce livre participe au challenge Voisins, Voisines 2016 organisé par A propos de livres.

Bilan de mes lectures du mois de novembre

Voici venu le moment de faire le bilan de mes lectures du mois de novembre... pas très fourni ce mois de novembre...



mardi, novembre 29, 2016

Dossier 64 - Jussi Adler Olsen


Quatrième de couverture:
A la fin des années 80, quatre personnes disparaissent mystérieusement en l'espace de quelques jours. Jamais élucidée, l'affaire se retrouve sur le bureau du Département V. Carl Morck et ses improbables assistants, le réfugié syrien Assad et la pétillante Rose, ne tardent pas à remonter jusqu'aux années 50 où s'ouvre un sombre chapitre de l'histoire danoise : sur la petite île de Sprögo, des femmes sont internées et stérilisées de force sous la direction du docteur Curt Wad, obsédé par l'idée d'un peuple " pur ".
Plongé dans une terrible histoire de vengeance, Mørck enquête cette fois dans le milieu politique opaque d'une société danoise où l'influence des extrêmes se fait sentir. Jussi Adler-Olsen se surpasse en entremêlant passé et présent d'une main de maître, sans renoncer à son humour plus acéré que jamais.


On va suivre la vie de Nete Hermansen, pas à pas, jusqu'à ce qu'on comprenne les raisons qui l'ont poussée à inviter chez elle six personnes qui ont eu un impact sur son passé... six personnes à qui elle écrit pour leur annoncer sa grave maladie et son désir de leur confier une partie de sa fortune... pourtant ces six personnes lui ont fait du mal à un moment de sa vie. J'ai moins compris pourquoi les personnages en question ont répondu à l'invation, pourquoi naïvement ils ont cru que Nete leur avait pardonné et allait leur confier beaucoup d'argent... à croire que le désir ardent d'argent peut rendre les gens aveugles et sourds. Il n'empêche que ces personnes, sauf une, vont disparaître, du jour au lendemain, sans laisser aucune trace et c'est sur ces disparitions que le département V enquête.
Une nouvelle aventure de Carl Morck et son équipe qui m'a moins passionnée que les précédentes, même si on y retrouve tous les ingrédients que Jussi Adler Olsen a l'habitude de nous servir...

Ce livre participe au Challenge Thrillers et Polars.
 
La version broché compte 604 pages et ce livre participe donc également au Challenge 1 Pavé par mois.
 
Jussi Adler-Olsen est danois et ce livre participe au challenge Voisins, Voisines 2016 organisé par A propos de livres.

mardi, novembre 08, 2016

Aquarium - David Vann


Quatrième de couverture:
Caitlin, douze ans, habite avec sa mère dans un modeste appartement d’une banlieue de Seattle. Afin d’échapper à la solitude et à la grisaille de sa vie quotidienne, chaque jour, après l’école, elle court à l’aquarium pour se plonger dans les profondeurs du monde marin qui la fascine. Là, elle rencontre un vieil homme qui semble partager sa passion pour les poissons et devient peu à peu son confident. Mais la vie de Caitlin bascule le jour où sa mère découvre cette amitié et lui révèle le terrible secret qui les lie toutes deux à cet homme.

Depuis Sukkwan Island j'ai lu tous les livres de David Vann, mais sans qu'aucun ne me bouleverse, ni ne me plonge dans l'horreur comme l'avait fait celui-là.
Mais Aquarium m'a fait replonger dans cette noirceur qui nourrit les êtres et qui les pousse parfois à torturer les gens qu'ils aiment plus que tout. Une histoire bouleversante sur l'abandon d'un père et la dévotion d'une fille jusque dans la mort, un récit dans lequel une mère est prête à faire endurer le pire à sa fille pour se venger de son père, un livre qui renvoie à la lourde responsabilité qui pèse sur ceux qui font des enfants, puisque leurs actions, leurs choix pèseront forcément sur ces derniers...
Une lecture parfois difficile, mais qui ne nous laisse pas indifférents et qui marque pour un moment.

Ce livre participe au Challenge Thrillers et Polars.